• Facebook - Black Circle

Montréal - Québec - Laval - Rive sud - Montérégie

© 2018 Hébergement Eureka inc.

Résidences

semi-autonomes

     Assistance infirmière et PAB 24 heures / 7 jours

     Forfait de pas inclut les repas, l'entretien               ménager et le service de lessive

     Soins additionnels et accompagnement                 personnalisé

Ce type de résidence est spécialement adapté pour les personnes en perte d'autonomie physique. 

Une personne est considérée semi-autonome lorsqu’elle a besoin d’assistance pour accomplir certaines activités de la vie quotidienne (par exemple, aide à l’hygiène, à l’habillement, à la prise de la médication, à la mobilisation) et domestique (par exemple, entretien ménager, lessive, préparation des repas). Une personne âgée est aussi considérée semi-autonome lorsqu’elle souffre de troubles cognitifs (par exemple, la démence de type Alzheimer). 

Les résidences pour personnes âgées semi-autonomes proposent généralement des activités de stimulation adaptées aux personnes en perte d’autonomie physique, comme des exercices sur chaise et de la musculation adaptée. Elles offrent également des activités de stimulation cognitive, comme des jeux de mémoire ou l'écoute de chants d’antan).

 

Le niveau de soins dans ces résidences est généralement limité. En effet, leur structure, ainsi que la qualification du personnel ne permettent pas d’accompagner les personnes âgées qui ont atteint un niveau d’autonomie très faible (par exemple, une incapacité à effectuer des transferts ou une confusion qui engendre de l’agressivité physique).

QU'EST-CE QU'UNE RÉSIDENCE SEMI-AUTONOME?

Nathalie s’inquiétait pour la sécurité de sa mère Antoinette. Il y a deux ans, son père est décédé et depuis, Antoinette vivait seule. Son état cognitif s’était rapidement détérioré, elle ne prenait pas ses médicaments sur une base régulière et Nathalie constatait qu’elle lui posait sans cesse les mêmes questions. Une semaine, Antoinette a oublié de fermer le robinet de la cuisine lorsque l’évier était rempli de vaisselle. Le dégât d’eau qui s’en suivit fut l’événement déclencheur des démarches de recherche de Nathalie. Une résidence semi-autonome fut l’option préconisée par Nathalie et son conseiller en résidences. Ce type de résidence offre aujourd’hui à Antoinette un appartement intime, la possibilité de socialiser avec les autres résidents dans les aires communes de la résidence et l’encadrement nécessaire pour lui permettre de vivre en sécurité et assurer la paix d’esprit à ses proches.