• Facebook - Black Circle

Montréal - Québec - Laval - Rive sud - Montérégie

© 2018 Hébergement Eureka inc.

Résidences

non-autonomes

     Assistance médicale 24 heures / 7 jours

     Prise en charge de l'ensemble des activités de       la vie quotidienne et domestique

     Accompagnement jusqu'en fin de vie

Très rares sont les résidences pour personnes âgées qui proposent des soins et un accompagnement allant jusqu’en fin de vie. Dans la majorité des cas, une personne qui nécessite un niveau élevé de soins devra être transférée dans un centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD). La structure d’un CHSLD permet de prodiguer des soins avancés et spécialisés pour les personnes en perte d’autonomie physique ou cognitive significative.

 

Il existe des CHSLD publics et privés. La majorité des CHSLD sont publics, c’est-à-dire qu’ils sont administrés par le gouvernement. Malheureusement, les CHSLD publics s’avèrent peu souvent une option intéressante. Premièrement, les délais d’attente varient entre 2 et 4 ans. Ensuite, les personnes ont un maximum de 48 heures pour emménager dans un CHSLD public lorsqu'une place est disponible. Finalement, les résidents n'ont pas le choix de la chambre dans laquelle ils vivront.

 

Or, environ 5% des CHSLD sont privés. Ce sont ces établissement qui sont communément appelés "résidences non-autonomes". Leurs deux plus grands avantages sont la disponibilité de chambres à court terme et la possibilité pour les personnes âgées et leur famille de choisir leur établissement.

QU'EST-CE QU'UNE RÉSIDENCE NON-AUTONOME?

Depuis cinq ans, Jacques recevait quotidiennement à son domicile l’aide du CSLC. Or, son état de santé s’était fortement détérioré au cours des derniers mois. Il ne parvenait plus à se lever par lui-même de son lit le matin et ne pouvait plus utiliser les escaliers. Il s’était d’ailleurs brisé la hanche en trébuchant sur une marche, ce qui l’a forcé à se rendre d’urgence à l’hôpital. Comme l’hôpital ne pouvait pas le garder à moyen terme, ses proches ont fait appel à un conseiller en hébergement de façon à l’aider à trouver un milieu de vie adapté à ses nouveaux besoins. Le choix de le référer dans une résidence non autonome, ou CHSLD privé, s’est avéré l’option la plus adéquate. Ce milieu de vie lui permet aujourd’hui de bénéficier d’une surveillance constante et de soins spécialement axés sur ses besoins.