Téléphone : 1-844-969-6843

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer et son évolution ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie du cerveau caractérisée par une dégénérescence progressive des cellules du cerveau. Cette maladie, qui est la plus commune parmi un groupe important de maladies appelées « troubles cognitifs », cause la détérioration de la faculté de penser et à la mémoire. La maladie affecte aussi l’humeur, les émotions, le comportement et la capacité d’accomplir les activités normales de la vie quotidienne.

L’évolution de la maladie d’Alzheimer suit généralement certaines étapes, ou stades, qui entraîneront des changements dans la vie des personnes atteintes et celle de leur famille. Parce que la maladie affecte chaque personne différemment, les symptômes, l’ordre de leur apparition et la durée de chacun des stades de la maladie varient selon les personnes. Dans la plupart des cas, la maladie d’Alzheimer progresse lentement. Les symptômes peuvent chevaucher plus d’un stade et en estomper les limites.

À ce jour, la maladie d’Alzheimer est incurable et son évolution est irréversible. Cependant, les traitements actuels et l’adoption de certains modes de vie peuvent souvent ralentir de façon significative l’évolution de la maladie.

Il existe 7 stades de la maladie d’Alzheimer.

Stade 1 : Aucune déficience (fonctions normales)

La personne ne présente aucun trouble de la mémoire. Aucun symptôme de démence n’est décelé lors d’un entretien avec un professionnel de la santé.

Stade 2 : Déficit cognitif très léger (pouvant être lié à l’âge ou aux premiers signes de la maladie d’Alzheimer)

La personne a parfois l’impression d’avoir des trous de mémoire, d’oublier des mots courants ou l’endroit où se trouvent certains objets de la vie quotidienne. Mais aucun symptôme de démence n’est détecté lors d’examens médicaux ou par les amis, la famille ou les collègues.

Stade 3 : Déficit cognitif léger (ces symptômes permettent de diagnostiquer chez certaines personnes, mais pas toutes, le stade précoce de la maladie d’Alzheimer)

Les amis, la famille et les collègues commencent à remarquer certains troubles. Lors d’un examen médical approfondi, les médecins sont capables de déceler des troubles de la mémoire ou de la concentration. Les difficultés courantes au stade 3 comprennent :

  • des difficultés manifestes à trouver le bon mot ou nom ;
  • des difficultés à se souvenir du nom de personnes rencontrées récemment ;
  • avoir manifestement plus de difficulté à effectuer des tâches dans un contexte social ou professionnel ;
  • oublier quelque chose juste après l’avoir lu ;
  • perdre ou ranger au mauvais endroit un objet de valeur ;
  • des difficultés accrues à planifier ou à organiser.
     

Stade 4 : Déficit cognitif modéré (stade léger ou précoce de la maladie d’Alzheimer)

À ce stade, un examen médical approfondi permet normalement de déceler des symptômes évidents de la maladie dans plusieurs domaines :

  • l’oubli d’événements récents ;
  • l’altération de la capacité à résoudre des calculs mentaux, notamment le décompte de 7 en 7 à partir de 100 ;
  • des difficultés accrues à exécuter des tâches complexes, telles que la préparation d’un diner pour des invités, le règlement des factures ou la gestion des comptes ;
  • l’oubli de son propre passé ; des sautes d’humeur ou un effacement, notamment dans des situations socialement ou mentalement éprouvantes.
     

Stade 5 : Déficit cognitif modérément sévère (stade modéré ou intermédiaire de la maladie d’Alzheimer)

Des troubles de la mémoire et du raisonnement sont perceptibles et les personnes ont désormais besoin d’aide pour les activités quotidiennes. À ce stade, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent :

  • être incapables de se souvenir de leur propre adresse ou numéro de téléphone ou encore du lycée ou du collège qu’elles ont fréquenté ;
  • être désorientées sur le plan temporo-spatial ;
  • avoir des difficultés à résoudre des problèmes mathématiques simples, comme effectuer un décompte de 4 en 4 à partir de 40 et de 2 en 2 à partir de 20 ;
  • avoir besoin d’aide pour choisir des vêtements adaptés à la saison ou à une occasion particulière ;
  • se souvenir encore d’événements importants de leur vie ou de celle de leur famille être encore autonome pour manger ou aller aux toilettes.
     

Stade 6 : Déficit cognitif sévère (stade modérément sévère ou intermédiaire de la maladie d’Alzheimer)

Les troubles de la mémoire continuent de s’aggraver, des modifications de la personnalité peuvent apparaitre et les personnes ont besoin d’une aide importante pour les activités quotidiennes. À ce stade, les personnes peuvent :

  • ne plus se souvenir d’événements récents de leur vie ou de celle de leur entourage ;
  • se souvenir de leur propre nom, mais avoir du mal à se souvenir de leur passé ;
  • faire la différence entre des visages familiers et inconnus, mais avoir du mal à se souvenir du nom de leur conjoint ou du personnel soignant ;
  • avoir besoin d’aide pour s’habiller convenablement et, sans supervision, faire des erreurs (par exemple, mettre leur pyjama par-dessus leurs vêtements ou inverser leurs chaussures) ;
  • avoir des troubles majeurs au niveau du rythme de sommeil (dormir le jour et être actif la nuit) ;
  • avoir besoin d’aide pour certains gestes liés à la toilette (par exemple, tirer la chasse d’eau, s’essuyer ou jeter le papier usagé) ;
  • souffrir de plus en plus souvent d’incontinences urinaires ou fécales ;
  • subir des modifications majeures de la personnalité ou du comportement, notamment ressentir de la défiance, avoir des hallucinations (croire, par exemple, que les membres du personnel soignant sont des imposteurs) ou présenter des troubles obsessionnels compulsifs comme se tordre les doigts ou déchirer du papier ;
  • avoir tendance à errer ou à se perdre.

Souvenez-vous : Les différents stades pouvant se chevaucher, il est difficile de déterminer à quel stade de la maladie se trouve une personne.

Stade 7 : Déficit cognitif très sévère (stade sévère ou avancé de la maladie d’Alzheimer)

Au cours de la phase terminale de la maladie, la personne n’est plus capable d’interagir avec son entourage, d’avoir une conversation, ni de contrôler ses gestes. Elle peut encore prononcer des mots ou des phrases.

À ce stade, la personne requiert une aide importante pour les activités quotidiennes telles que manger ou aller aux toilettes. Elle peut ne plus être capable de sourire, de se tenir assise et de lever la tête. Ses réflexes deviennent anormaux. Ses muscles se raidissent. Elle commence à avoir des troubles de la déglutition.